11/07/2006

 

Des audaces trompeuses

 

Le teint cadavérique, le coeur en tam tam

Au gré des souvenirs bourdonnant et rodant
Ton passé mal éteint, ton présent impuissant
Ruine notre amour et mon encre s'enflamme.

Abasourdi par tes écueils et tes déroutes
Telle une éponge qui s'imprégne de ton mal
Ma plume divague, amnésique et marginale
Ensevelissant la souillure de tes doutes.

 

Ivre de colère désespérée, je vis
Souvent entre sincérité et imposture
Est ce de l'impudeur ou la désinvolture
Qui gâchent ainsi nos élans irréfléchis?

De vains mots qui retombent en humiliation
Qui cherchent à ressusciter un piètre amant
Dont les flambées romantiques sont si souvent

Des audaces trompeuses voilant l'abandon



 

 

16:08 Écrit par Delphine dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Que c'est beau! ma chère Delphine grande poétèsse j'adore te lire tu sais.
Je passe te dire un petit bonjour du jeudi et te souhaiter une agréable fin de semaine.
On a offert une prière a mon "Cédric" sur son blog le lien est à droite sur le mien cliques sur sa photo.
GROS BISOUS.
COCO !

Écrit par : COCO ! | 13/07/2006

Des maux - des mots... Que de maux si bien enrobés dans tes mots, tes vers, tes rimes...
"Bonjour Tristesse"... à quand des mots de liesse ?
Bisous

Écrit par : jan | 18/07/2006

Les commentaires sont fermés.