28/12/2006

 

 

rad9CD05

 

Vérites acrobates

 

Vieilles défroques de notre tendre maman

Des vérites acrobates, vulgaires danses

Qui déferlent en toi, des vagues d'insolence

Et fânent ta jeunesse, trouble envahissant

 

Vulgaire fardeau des passions et des pêchés,

Coloré de tous les feux de la fantaisie

Souille ton imagination, brise ta vie

Monstrueuse éclosion de sincérité

 

Un crime hideux, jeté au vent, bafoué

Qui balaie en un instant cette joie de vivre

Des sanglots tragiques pour une tristesse ivre

Que reste t-il de ce frère, jadis si gai?

 

Des narcotiques pour endormir le remords,

Pour souiller et détruire cette pénitence

Qui se consume par des siècles de souffrance,

Des annees de torture meprisant la mort

 

22:20 Écrit par Delphine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.