11/01/2007

 

rad3DDF4

Braises brûlantes du désespoir

 

Perdu dans tes pensées, au fond de ce lourd chagrin

Tu rumines, silencieux, la sentence du médecin

Un sentiment de fatalité, et de malchance

Envenime la morsure, une déception immense.

 

Un sourire douloureux, une flamme lasse dans tes yeux

Implore comme un naufragé la grâce de Dieu

Le Cancer te consume à petits feux chaque soir

Et ravive les braises brûlantes du désespoir.

 

Noire comme une corneille, ma colère, elle, subsiste

Dans le regard voilé d’une belle ombre triste

Papy, cette cruelle foudre ruine tes illusions

Réveille-toi, ensemble, nous la combattrons!

 

Pour éloigner l’inquiétude, l’attente qui me ronge

J’inventerai un monde où l’espoir n’est plus songe

Des instants de bonheur, des moments de rire

Où nos étreintes prendront un gout d’avenir.

 

A mon papy qui m’a quittée le 29 Octobre 2006……..

 

 

 

 

 

23:17 Écrit par Delphine dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

bonsoir un moment que je ne suis passée par ici..j'ai bien reçu ta carte de voeux virtuelle et je t'en remercie elle m'a fait très plaisir. Ton texte est très beau , très émouvant, à bientôt

Écrit par : L'elfe | 13/01/2007

Un blog et des poemes vraiment mereilleux...

à tres bientot

Écrit par : etoileseul | 23/01/2007

tu touches presque les étoiles Chère Delphine
je découvre avec un énorme plaisir ton site, une pure merveille qui me laisse à penser que touches la perfection merci pour cette fabuleuse visite
bises
Ann ie

Écrit par : annie | 23/01/2007

De tout coeur De tout coeur avec toi Delphine.

On se commente sur oasis mais je découvre des poèmes que je ne connais pas. Je reviendrai. Bon courage pour tes difficultés du moment que tu as évoquées, et bon courage pour ce deuil récent. j'espère que 2007 t'apportera plein de joies car tu le mérites après tout ceci. Bisous. Jef

Écrit par : quarkenciel | 01/02/2007

Coucou je vois que ton image de fond est partie si tu veux qu'on la remplace fait moi signe il faut changer l'url...mais je n'ai plus l'image, si tu l'a envoie la en mail en cas...ou alors on profite et on change ! à bientôt

Écrit par : L'elfe | 03/03/2007

Ma puce? Ou est tu?Tu me manques!!!Je ne suis pas venue depuis un moment non plus.J'espère que tu vas bien,si un jour tu passes par ici viens me voir sur la plume magique,je me fait du souci pour toi.Bisous!!!


Nat,

Écrit par : Nat | 01/05/2007

bonjour je découvre ton blog, et des jolis poêmes
je te souhaite un agréable dimanche

amicalement
Marie

Écrit par : Marie | 17/02/2008

Braises brûlantes Tes vers m'ont vraiment touché car moi aussi j'me suis brûlé par ces braises si bien que j'ai bâti des mondes imaginaires où tout était dictame: pas de maladies, pas de souffrances et surtout pas de mort mais en vain. Merci à toi pour ce magnifique poème

Écrit par : Le promeneur | 01/06/2008

Les commentaires sont fermés.