26/01/2009

Triste realite

 

Mes baisers sucrés, mes caresses satinées

Que j’éparpille sur ton doux corps enflammé

Sont a toi, mon amour, mon tendre bien-aimé

De mes calins, je t’énivrerai à jamais

 

Tu es le velouté écrin de mon Coeur pur

Tes je t’aime et tes proses me rassurent

Car aàchaque instant, j’entends tes murmures

Adieu le temps, de la maudite censure….

 

Je t’aime profondément et si tendrement

Mais de tes lèvres je me meurs mon bel amant

Car jamais je ne serai  malheureusement

Couverte de tes étreintes physiquement

 

Je souffre de ce funeste amour virtuel

Qui s’enferme a jamais quel triste duel

De guerroyer contre nos envies charnelles

Et notre quotidien devenu si cruel……..

 

23:29 Écrit par Delphine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

kikou toi ! Chère Delphine je ne t'ai pas oublié que deviens tu je te vois te connecter parfois le soir et je repense toujours à ce bel été qui nouq a réunis et nous a fait passé de bon moments.
Tu devrais reprendre ton blog pourquoi pas qu'en penses tu???
Gros bisous ma belle et je t'attends chez moi si tu le désires.
@ + ma jolie.
COCO!

Écrit par : COCO! | 15/05/2009

Les commentaires sont fermés.